Le deuil blanc 2 mai 2022 Chère Fabuleuse, As-tu déjà entendu parler de « deuil blanc » ? Cet oxymore (pour nous Occidentaux dont la couleur du deuil est le noir) désigne ce que l’on ressent lorsque son proche, toujours bien en vie a perdu des capacités à la suite d’une maladie ou un accident. Par extension, cela signifie le deuil ou plus exactement […]
Je me compare, je juge… c’est grave ? 14 mars 2022 En décembre dernier, j’ai eu l’impression que le monde entier était contre moi : mes enfants et mon mari chopaient le variant Delta les uns après les autres, les semaines d’isolement et d’école à la maison se succédaient, notre aide ménagère et notre baby-sitter déclaraient forfait devant notre nid à microbes, les grands-parents se tenaient fort […]
Cadeaux sensoriels 21 février 2022 Nos sens peuvent nous apporter à la fois des informations tellement précieuses et à la fois nous desservir, s’ils sont ressentis trop fortement, ou pas assez, par rapport aux stimuli. On parle alors d’hypersensibilité dans le langage courant, ou d’hyper réactivité sensorielle dans un jargon plus spécialisé (traduction du trouble Sensory proccessing disorder, SPD, diagnostic […]
La liste de vos cadeaux 13 décembre 2021 Pendant une semaine, je me suis embarquée dans une aventure vraiment hors norme : j’ai encouragé les Fabuleuses aidantes à partir à la chasse aux trésors ordinaires dans leur quotidien de mamans extraordinaires. Pendant 7 jours, nous avons exercé la “gratitude attitude” en essayant de repérer les cadeaux qui sont déjà là sous nos yeux. […]
Dire merci ? Non merci ! 2 décembre 2021 J’ai longtemps trouvé que la vie était trop dure avec moi pour avoir envie de lui dire merci. Je trouvais ça injuste : pourquoi, à moi, la vie avait envoyé un enfant porteur d’autisme ? Et pourquoi avait-elle remis ça en me confiant un autre enfant porteur de TDAH ? Je ne voyais franchement pas […]
La coupe est pleine 19 juillet 2021 Ça a commencé quand j’avais une quinzaine d’années : une mère malade, handicapée physiquement, dont j’ai dû m’occuper un peu comme on s’occupe de son enfant. Étant très souvent seule avec ma mère, j’ai appris à faire les courses pour elle, à lui faire à manger, comme elle n’était pas en mesure de le faire. […]